Sûreté portuaire : l’Etat manque à ses devoirs

Après quinze années de concentration calaisienne, le port de Boulogne-sur-Mer s’apprête à accueillir le retour du trafic transmanche par bateau. A cette occasion, M. le préfet du Pas-de-Calais a indiqué au conseil régional, propriétaire des ports depuis 2008, que l’Etat n’entendait ni honorer ni financer les obligations de sûreté portuaire qui lui incombent d’après la loi et le traité du Touquet, sans aucune discussion possible.

Ainsi, la surveillance et la détection de passagers clandestins à Boulogne-sur-Mer prochainement, à Calais depuis de nombreuses années, reposerait sur un financement régionalisé.

Le film « Welcome », qui est – comme chaque spectateur aura pu le mesurer – un témoignage fidèle et bouleversant, montre à quel point la République pourrait perdre son honneur en servant aveuglement les intérêts du Royaume-Uni qui ne sait toujours pas s’il est dans ou hors l’Europe.

Le gouvernement n’a pas, à ce jour, confirmé ou infirmé les propos de M. le préfet du Pas-de-Calais. Il s’agit pourtant de voir l’Etat respecter la loi et faire appliquer l’une de ses plus importantes fonctions régaliennes.

Dans une question écrite au gouvernement publiée au Journal Officiel le 11 juin 2008, j’ai demandé au premier ministre si l’Etat, en cas de paupérisation absolue, entendait faire voter très rapidement une taxe de sûreté portuaire, sur le modèle de la taxe aéroportuaire et s’il envisageait, à court ou moyen terme, de rembourser les ports de Boulogne-sur-Mer et de Calais des frais de sûreté engagés indument, comme l’Etat l’a fait pour la société Eurotunnel.

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Actualité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s