Il faut libérer Clotilde Reiss !

Clotilde Reiss, une jeune diplômée de l’Institut d’études politiques de Lille, passionnée par l’Iran, avait réussi à obtenir une place de lectrice à l’université d’Ispahan. Son rêve s’est transformé en cauchemar voici quelques jours. A l’issue de son séjour de cinq mois, elle devait renter en France le 1er juillet. Elle a alors été arrêtée et placée en détention à la prison d’Evine.

Que lui reproche-t-on ? Officiellement, elle est accusée d’espionnage. En réalité, elle a observé les manifestations dénonçant la fraude électorale, pris des photos, envoyé des messages à sa famille et ses amis.

Je demande aux autorités françaises de tout mettre en œuvre pour assurer son retour dans les meilleurs délais et tiens à assurer ses proches de toute ma sympathie. Il est légitime de signifier à l’Iran que nous n’acceptons ni le comportement de son gouvernement envers son peuple, ni le chantage et les prises d’otages.

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Actualité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s