Mineurs du monde

Dimanche dernier, une inondation souterraine s’est déclarée dans une mine de charbon du Shanxi, en Chine. Entre 153 et 200 mineurs sont bloqués, en train de périr dans l’indifférence ou presque des autorités chinoises et de la communauté internationale.

Cette catastrophe n’est pas sans rappeler celle de la fosse 3 de Liévin où, le 27 décembre 1974, un coup de grisou causa le décès de 42 hommes. Cette tragédie fut la dernière de son genre en France car nous étions déjà sur le déclin de la production charbonnière.

Aujourd’hui, au Brésil, en Chine, et dans de nombreux pays en développement, des hommes et des femmes donnent leur vie faute d’installations de sécurité satisfaisantes pour fournir leur énergie aux pays émergeants.

Je tiens à leur dire que je mesure les exceptionnelles difficultés de leurs conditions d’existence et que je suis à leurs côtés.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s