Financement des commissions locales d’information des installations nucléaires

Question au gouvernement n° 13585 adressée à Madame la ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi

Publiée au Journal Officiel le 27 mai 2010

Monsieur Daniel Percheron attire l’attention de Madame la ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi sur les modalités de financement des commissions locales d’information (CLI) des installations nucléaires. La région Nord-Pas de Calais compte deux commissions locales d’information : l’une à Gravelines et l’autre à Maubeuge. Jusqu’à présent, les CLI étaient financées par le conseil général avec des subventions complémentaires de l’État et éventuellement des autres collectivités locales concernées, qui bénéficiaient des retombées fiscales des installations nucléaires de base à travers la taxe professionnelle. Or, avec la suppression de la taxe professionnelle, ce sont les ressources des collectivités locales qui sont remises en question, donc le financement des CLI par ces mêmes collectivités locales et, de ce fait, l’avenir même des CLI, ce qui cause une grande inquiétude parmi leurs dirigeants et membres. Cependant, la loi du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire prévoit que les CLI sous statut associatif peuvent recevoir une partie de la taxe sur les installations nucléaires de base (INB) prélevée par l’État. Cette mesure n’ayant toujours pas été confirmée par la loi de finances, elle n’a pas encore été appliquée. Or, elle pourrait permettre de compenser les lourdes pertes des revenus de la taxe professionnelle pour les CLI. À l’heure actuelle, le produit annuel de cette taxe s’élève à environ 500 millions d’euros et le besoin de financement de l’ensemble des CLI du territoire s’élèverait globalement à moins de 7 millions, soit à peine 1,4 % du revenu de la taxe. C’est pourquoi les CLI proposent que leur financement soit intégralement assuré par une part de la taxe sur les INB et ce quel que soit leur statut. Il aimerait connaître son avis sur cette proposition et lui demande quelles mesures elle compte prendre pour assurer le financement des commissions locales d’information auprès des installations nucléaires de base, après la suppression de la taxe professionnelle.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s