Politique industrielle européenne automobile

Question au gouvernement n° 16222 adressée à Monsieur le secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur

Publiée au Journal Officiel le 02 décembre 2010

Monsieur Daniel Percheron attire l’attention de Monsieur le secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur sur la récente pénétration de l’industrie automobile coréenne en Europe et en France qui amène à se poser les traditionnelles questions liées au libre-échangisme irresponsable de la Commission européenne : quels sont les tarifs exacts depuis le récent accord passé entre la Corée et l’Union européenne qui conditionne l’accès du marché français aux automobiles coréennes ? Quel est l’état exact du juste échange entre la France et la Corée dans le secteur automobile ? Quels sont respectivement les investissements français en Corée et coréen en France consacrés au secteur automobile ? La région Nord-Pas-de-Calais, provisoirement forte de ses 55 000 emplois dans l’industrie automobile – fabrication et sous-traitance – peut-elle dormir encore longtemps sur ses deux oreilles de grande région industrielle offerte à la concurrence mondiale ?

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s