La nuit des musées : Le chantier du Louvre-Lens ouvre ses portes

Le samedi 14 mai, comme chaque année à la même époque, le rendez-vous est pris pour la nuit européenne des musées. En cette nuit, les habitants de l’Union européenne, où qu’ils soient, peuvent visiter les lieux de culture habituels toute la nuit et profiter d’animations et d’expositions spéciales.

Si vous avez la chance de résider dans le Nord-Pas de Calais, où que vous soyez, vous êtes à proximité d’un musée qui vous ouvre ses portes : dans l’agglomération lilloise vous avez l’embarras du choix, outre l’évident palais des Beaux-Arts et son exposition sur les portraits de la pensée, le musée de la Piscine de Roubaix – l’Orsay du Nord – continue de prouver sa pertinence avec une exposition sur Signac, le LAM de Villeneuve d’Ascq ose et innove et le MUba de Tourcoing nous étonne ; sur la Côte d’Opale, le château-musée de Boulogne-sur-Mer ou le musée de la dentelle de Calais s’offrent à vous ; dans l’Arrageois, l’abbaye Saint-Vaast ouvre ses portes avant de bientôt accueillir les merveilles de la collection du Château de Versailles ; au Cateau-Cambrésis, le musée Matisse rappelle l’œuvre du maître fauviste.

Enfin, si vous résidez dans le bassin minier, vous pourrez découvrir la construction de ce qui sera bientôt un joyau régional : le Louvre-Lens. Les techniciens du premier musée au monde, le Louvre, vous font découvrir les coulisses d’un musée à la Maison du Projet ; le samedi après-midi, il sera également possible de visiter le chantier de cet écrin de verre dans un océan de verdure. Le Louvre continue également de s’inviter au stade Félix Bollaert pendant toute la saison sportive pour l’opération « le Louvre en Sang et Or ».

Pour toutes ces opérations et pour bien d’autres encore, le Conseil régional accompagne les directeurs et conservateurs de musées afin de permettre l’accès à la culture à tous, partout. Parce qu’elle n’est pas un bien comme les autres, la Culture ne doit pas seulement être accessible à Paris ou dans les grandes capitales régionales, elle doit irriguer les territoires ; de Cambrai à Calais, de Boulogne à Roubaix et d’Arras au Bassin minier, c’est ce que nous faisons chaque jour.

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s